Pour résumer :

  • En février comme en mars, pas de réelle tendance sur les taux, certaines banques augmentent leurs taux, d’autres les baissent…
  • Bonne nouvelle  : après un recentrage sur les prêts sur moins de 25 ans ces dernières années, les banques acceptent à nouveau de prêter sur 30 ans, voire 35 ans !

Indicateur des Taux

15 ans 20 ans 25 ans
  • Taux le plus bas : 1,05 %
  • Taux moyen : 1,40 %
  • L’info en + :
    Des taux toujours très attractifs pour capter les bons profils
  • Taux le plus bas : 1,15 %
  • Taux moyen : 1,60 %
  • L’info en + :
    Des taux encore en baisse pour les meilleurs profils
  • Taux le plus bas : 1,45 %
  • Taux moyen : 1,80 %
  • L’info en + :
    Des taux en recul pour les primo-accédants y compris au-delà de 25 ans

Des hausses de taux autant que des baisses… pas de réelle tendance en ce début d’année

En mars comme en février, difficile de dégager une tendance uniforme sur les taux de crédit immobilier… Certaines banques ont augmenté leurs taux de 0,05% à 0,15% quand d’autres les ont baissés dans les mêmes proportions… D’autres encore ont renvoyé des barèmes inchangés après avoir procédé à des hausses le mois précédent…

« Compte tenu de la hausse significative des taux d’emprunt d’Etat en février, certaines banques ont fait le choix d’augmenter leurs taux de crédit quitte à être moins compétitives quand d’autres, à l’inverse, maintiennent une stratégie de conquête de clientèle en continuant à proposer des taux très attractifs. Dans ce contexte, les écarts de taux se creusent en fonction des banques mais également des profils car certaines baisses de taux ne concernent que les revenus les plus élevés… » analyse Sandrine Allonier, directrice des relations banques de Vousfinancer.

Les prêts sur 30 ans à nouveau attractifs !

Prêt sur 25 ans Prêt sur 30 ans Ecart
Taux hors assurance 1,64% 1,78% + 0,14%
Capacité d’emprunt pour 1000€/mois 246 324 € 279 321 € + 32 997 €
Mensualité pour 200 000€ de crédit 812 € 716 € – 96 €
Cout total du crédit 43 581 € 57 767 € + 14 186 €

Le retour des prêts sur longues durées, voire très longues durées (35 ans)

Bonne nouvelle pour les emprunteurs : après un recentrage sur les prêts sur moins de 25 ans ces 3 dernières années, les banques acceptent à nouveau d’accorder des prêts bien plus longs, l’une d’entre elles proposant même des prêts sur 35 ans !

« Ces dernières années, certaines banques refusaient de prêter sur plus de 20 ans… Depuis la fin de l’année 2017, dans un contexte de hausse des prix de l’immobilier, les banques prêtent à nouveau sur plus de 25 ans, y compris sur 30 ans, et même 35 ans ! Ces offres sont réservées plutôt aux primo-accédants qui profitent de cet allongement des durées pour emprunter davantage, mais aussi à des investisseurs ou multi-propriétaires qui ne veulent pas trop alourdir leurs remboursements mensuels… Les taux ont beaucoup baissé sur ces durées longues, rendant à nouveau attractifs ces financements qui reviennent sur le marché »  explique Sandrine Allonier.

Pour rappel, début 2015 l’écart entre un prêt sur 25 ans et un prêt sur 30 ans atteignait souvent 1 point (3 % sur 25 ans contre 4 % sur 30 ans), l’allongement de la durée du prêt ne permettant alors ni d’accroître la capacité d’emprunt, ni de faire baisser la mensualité qui pouvait même être supérieure sur 30 ans que sur 25, avec un coût du crédit supérieur de 70 % ! En 2018, cet écart a considérablement baissé pour atteindre moins de 0,15 % dans certaines banques !

Par exemple on peut actuellement emprunter à des taux compris entre 1,6 et 1,8 % sur 25 ans et à des taux compris entre 1,75 % et 2 % sur 30 ans, et même 2,55 % sur 35 ans !